Le ronflement, voilà un sujet bien délicat... Car si le ronfleur semble dormir comme un bienheureux, celui qui partage son lit est incapable de fermer l'oeil!

L'agacement est justifié mais il peut y avoir des conséquences bien plus graves. En bloquant sa respiration plusieurs fois par nuit, le ronfleur met sa santé en danger. On parle alors d'un syndrome d'apnée du sommeil.

Lorsqu'un personne ne ronfle pas ou peu, le passage d'air dans la gorge se fait correctement. Une personne qui ronfle quotidiennement a du mal à respirer correctement, le passage d'air se faisant beaucoup plus difficilement. 

Au cours de la journée, le pharynx reste ouvert du fait de la tension des muscles qui écartent les parois. Pendant le sommeil, ces muscles se relâchent. Le pharynx devient mou et l'aspiration de l'air provoque un affaissement des parois. Lorsque l'affaisement est important, l'air passe difficilement provoquant des turbulences qui font vibrer les structures de la gorge: c'est le ronflement.

L'apnée du sommeil sont des pauses respiratoires régulières pendant notre sommeil où l'air ne passe plus du tout dans la gorge. Le dormeur peut alors ressentir comme une sensation d'étouffement et la reprise de la respiration s'accompagne généralement d'un bruit infernal et occasionne des micro-réveils.

Dans la journée, le ronfleur et à plus forte raisons, l'apnéique ressent de la fatigue et une somnolence,troubles du caractère, perte de mémoire et de concentration.
Le syndrome d'apnée du sommeil touche environ 4% des hommes et 2% des femmes. Pour autant, rassurez-vous, tous les ronfleurs ne deviennent pas forcément apnéiques avec le temps.

Pour les ronfleurs plusieurs solutions existent: sprays buccaux, pastilles, hygiène de vie modifiée (pas d'alcool, ni de repas gras, pas de cigarettes avant le coucher).

La solution La Maison de l'Oreiller: l'oreiller anti-ronflement Ergoform à découvrir sur notre site internet.